Ablation précise de tissu prostatique

Les robots médicaux jouent un rôle important dans le diagnostic

Les robots médicaux jouent un rôle de plus en plus important dans le diagnostic médical. Des solutions de manipulation partiellement automatisées permettent d’effectuer des prélèvements précis au niveau des zones suspectes de la prostate, ce qui permet d’obtenir des résultats de biopsie plus précis et de mieux détecter le cancer de la prostate.

Le nouveau bras préhenseur télécommandé (Remote Controlled Manipulator, RCM) développé par la société néerlandaise Soteria Medical BV facilite le travail des médecins et réduit l’intensité de l’intervention pour le patient. Le RCM sans métal est utilisé dans l’espace limité d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Un élément important du RCM est son système logiciel sophistiqué, qui est utilisé en combinaison avec les images IRM pour un positionnement extrêmement précis des guides d’aiguille. Les images actuelles de la zone cible sont comparées aux scans diagnostiques précédents. Le guide-aiguille est ensuite déplacé à l’endroit exact à l’aide des moteurs pneumatiques en plastique du robot. Le système est commandé par un terminal de distributeurs Festo de type MPA. En se basant sur les images IRM, le médecin guide ensuite l’aiguille de biopsie de manière sûre et précise vers la prostate afin de prélever un échantillon de tissu pour des examens complémentaires.

L’automatisation partielle par un robot rend la procédure de biopsie beaucoup moins contraignante pour le patient. Grâce à la grande précision du robot, composé de moteurs pas à pas en polymère ultramodernes, un échantillon de tissu est prélevé dans une zone suspecte avec un ou deux échantillons. En revanche, lors de la biopsie systématique randomisée, l’urologue prélève 12 à 16 échantillons sous contrôle échographique.

novembre 2019

Vue d'ensemble