Solutions d'automatisation de laboratoire

Pipetage et distribution

Les petites gouttelettes de liquide dont les volumes relèvent de l'ordre du microlitre sont aujourd'hui utilisées au sein de nombreuses applications. Parmi les domaines dans lesquels ces gouttelettes peuvent jouer un rôle particulièrement important, on trouve la manipulation de liquides dans le secteur des sciences de la vie et de la recherche pharmaceutique, de la diagnostique et des applications microfluidiques. Deux techniques typiques de manipulation des liquides sont le pipetage (technique de contact) et la distribution (approche sans contact).

Distribution

Pour de nombreuses applications, comme la distribution de solutions tampons ou de milieux de culture cellulaire, un distributeur en vrac peut constituer une bonne option. Une méthode d'obtention de gouttelettes de l'ordre du microlitre consiste à utiliser des électrodistributeurs à commutation rapide. Pour que le liquide puisse être distribué, ces distributeurs peuvent être alimentés par une conduite de liquide, par exemple depuis un réservoir sous pression. Une représentation schématique de ce système simple figure ci-dessous :

Pipetage

Le pipetage, quant à lui, peut être considéré comme une méthode de manipulation des liquides plus sophistiquée. Dans sa forme la plus simple, ce type d'appareil de transfert de liquide prélève un volume de liquide dans un réservoir source par aspiration, avant de le positionner au-dessus d'un lieu cible et de distribuer ensuite le liquide. Le liquide de l'échantillon est généralement maintenu dans une structure (« embout »). Les embouts peuvent être des dispositifs fixes, tels que des tubes fins ou de grandes aiguilles d'injection en métal ou en plastique, ou des pièces coniques à usage unique, également appelées embouts jetables. L'utilisation d'embouts jetables peut éliminer le risque de contamination croisée tout en réduisant le volume mort lors de la manipulation de réactifs précieux par rapport au dosage de grandes quantités. De nombreux systèmes sont équipés de plusieurs embouts, ce qui permet d'accélérer le transfert de liquides en les aspirant ou en les déversant simultanément dans plusieurs récipients. En règle générale, chaque embout se trouvant dans un système est appelé canal.

Automatisation

Actuellement, une grande partie des systèmes automatisés de manipulation de liquides fonctionnent avec des volumes allant du microlitre au millilitre. Une tendance actuelle que l'on peut observer est la miniaturisation croissante des essais, contexte qui permet aux laboratoires de réduire les coûts des réactifs et des échantillons tout en augmentant le débit. Une combinaison intelligente de pipetage et de distribution en vrac peut aider à optimiser l'automatisation des processus de manipulation des liquides.

À propos des auteurs

Wolfgang Trautwein
Business Development MedLab
Contact

Dr. Bengt Wunderlich
Development Liquid Handling MedLab
Contact

Vue d'ensemble