Emballé avec soin

Le Multi-Carrier-System aux commandes du processus d'emballage

La machine d'emballage à servocommande HKS d'ECONO-PAK loge avec soin et efficacité des tubes fragiles de cirage à chaussures dans leurs étuis en carton. Flexible et configurable selon les besoins, le Multi-Carrier-System (MCS) de Festo synchronise à la perfection la circulation des produits et des étuis en carton, assurant ainsi un emballage fiable, même à une cadence élevée.

Les exploitants de machines d'emballage ont des exigences claires pour leur installation : solide, fiable et compacte, elle doit en outre permettre une cadence élevée et être facile à commander. ECONO-PACK, fabricant de machines d’emballage, a mis au point une machine particulièrement efficace en termes de précision et de fonctionnement. Le modèle HK-S convainc d'abord par son format compact et garantit ensuite un processus d'emballage fiable. La machine est en effet capable d'emballer délicatement et en une minute seulement 120 tubes extrêmement sensibles aux rayures dans des étuis en carton. « Le Multi-Carrier-System (MCS) Festo est un composant essentiel de l'installation », explique Markus Zerbe, Directeur commercial d'ECONO-PAK.

Un arrêt au stand pour la recharge

À l'instar des musiciens d'un orchestre, la machine d'emballage et le MCS doivent jouer leurs partitions au sein du processus d'emballage en respectant exactement le même rythme. En effet, l'efficacité de la machine en dépend. Dans la station n°1, c'est-à-dire au niveau de l'approvisionnement, une bande transporte avec précision les tubes sur deux voies parallèles, à une vitesse de 0,41 mètre par seconde en direction des chariots (porte-pièces). Pendant le processus de chargement, les chariots restent immobiles afin que le transfert puisse être effectué sans dommage. Ils accélèrent ensuite pour rattraper le temps perdu et se synchronisent exactement à la vitesse de la machine d'emballage, qui fonctionne en parallèle et du module d'insertion (0,31 m/s). Les tubes sont acheminés tout près de la ligne des étuis au moyen d'un système coulissant et sont conditionnés au cours d'un processus continu. Les chariots se déplacent sur l'ensemble du parcours sans à-coup ni vibration.

La synchronisation : une condition sine qua non

La station 2 correspond à la zone d'insertion, c'est là que les tubes sont glissés dans les étuis en carton, via les compartiments dédiés. Pour le bon fonctionnement du système, les chariots sur cette partie du parcours doivent être parfaitement synchronisés avec le module d'insertion, afin d'éviter que les tubes n'entrent en collision avec les étuis. Dès que le mécanisme d'insertion a quitté le compartiment vers le haut, le chariot peut reprendre sa vitesse propre.

Retour vertical des transporteurs

Une multitude d'avantages

Le retour vertical des chariots permet de gagner de la place et garantit à l'installation un format léger et compact. De plus, les supports reviennent en place via une courroie crantée à servocommande, c'est-à-dire que, dans cette section, l'entraînement des chariots est indépendant de la technologie de moteur linéaire. L'exploitant réalise ainsi des économies sur les coûts, tandis que la configuration et le pilotage de l'installation gagnent en simplicité et en efficacité.

« L'atout principal du système MCS est qu'il garantit une synchronisation absolue du convoyeur de produit et des étuis en carton, afin que les positions exactes de chacun soient respectées avec précision », explique Markus Zerbe. C'est justement le respect exact de la position de chargement qui permet aux tubes de glisser en douceur dans les chariots et de ne souffrir d'aucun dégât au moment des transferts. « En effet, l'intégrité des tubes est la plus grande priorité », ajoute M. Zerbe. C'est justement ce que permet la technologie de moteur linéaire du système MCS. Grâce à cette dernière, les chariots individuels peuvent être accélérés, décélérés et librement positionnés indépendamment les uns des autres. Le MCS combine ainsi un fonctionnement cyclique et un mouvement continu sur une seule ligne. Et ce n'est pas tout, en circuit fermé, le système MCS apporte encore un autre atout à l'exploitant de l'installation. Il s'adapte rapidement aux conditions diverses. Par exemple, des chariots supplémentaires peuvent être intégrés au système à tout moment pendant les pics de production. Comme l'explique M. Zerbe, cela permet d'étendre considérablement les capacités, pour atteindre, par exemple, 200 tubes par minutes, et ce sans autre action nécessaire.

ECONO-PAK GmbH

Im Baumfeld 21–23
55237 Flonheim
Allemagne

www.econopak.de

Domaine d'activité : fabrication et développement de solutions de conditionnement, conseil, planification, conception et fabrication, montage et mise en service, accompagnement de la production avec formation et SAV, production d'outils de format spécifique

  1. Cet article a été publié dans le magazine clients Festo trends in automation 2.2017

septembre 2017

Vue d'ensemble