Stabilité

Remplissage et conditionnement avec IO-Link

Doypack® – depuis plus de 50 ans, cette marque est le symbole du sachet préformé. Le brevet est détenu par la société française Thimonnier qui continue à perfectionner ses machines de remplissage et de conditionnement en termes de mécatronique et de normes de l'Industrie 4.0. Les technologies d'automatisation pneumatiques et électriques de Festo sont essentielles pour atteindre cet objectif.

Déjà moult fois récompensé pour son engagement en faveur de la mécatronique et de la digitalisation, le constructeur de machines français compte désormais parmi les grands espoirs de l'initiative gouvernementale française « Industrie du futur », qui met en avant l'Industrie 4.0. En dédiant 15 % de son chiffre d'affaires à la R&D, Thimonnier, le leader mondial des technologies de conditionnement, dispose d'une puissance d'innovation qui lui assure une croissance continue de son chiffre d'affaires de 10 % par an en moyenne.

Souder et non coudre

L'entreprise lyonnaise est fière de sa longue tradition : Barthélemy Thimonnier a été le premier fabricant mondial de machines à coudre, incarnant ainsi le point de départ historique de l'entreprise. En 1830, il met au point et fait breveter son modèle de base de machine à coudre : la Couseuse. Dans les années 1950, l'entreprise reçoit une demande d'un styliste, qui veut que la marque lui fabrique un manteau de pluie en PVC imperméable à l'eau.

« Mon grand-père, Louis Doyen, à l'époque gérant de l'entreprise, a vite compris que cette tâche ne pouvait pas être réalisée avec des machines à coudre conventionnelles. Il décide d'équiper les machines à coudre d'un générateur hautes fréquences et de souder le film PVC, » relate Sylvie Guinard, actuelle présidente de l'entreprise. Une dizaine d'années plus tard, le soudage de ces matériaux souples devient la pierre angulaire du Doypack®.

En 1963, Louis Doyen fait breveter ce sachet qui tient debout et depuis, le développement de l'entreprise l'a conduite à se spécialiser dans le remplissage et le conditionnement de matériaux souples. « Les emballages Doypack® sont l'avenir de l'emballage. Ces sachets présentent de nombreux avantages et sont de ce fait très appréciés des fabricants et des utilisateurs », explique Sylvie Guinard. Elle ajoute : « Ce sachet qui tient debout est un outil marketing efficace pour la publicité d'une marque. C'est un emballage léger, doté de formidables propriétés. Par exemple, on peut le refermer après ouverture. Il est efficace d'un point de vue logistique, il est facile à manipuler et visuellement agréable. »

Remplissage et vissage

L'une des machines Thimonnier tant attendues est la SF102. Cette remplisseuse/visseuse pour sachet Doypack® avec bouchon offre un fonctionnement, un nettoyage et un accès faciles et flexibles, et elle est en outre peu encombrante. Elle est particulièrement appréciée des fabricants de compote, d'aliments pour bébés, de produits laitiers, de jus de fruits, de soupes et de sauces, mais ce n'est pas tout, elle fait aussi le bonheur des fabricants de produits d'entretien et de nettoyage liquides, de crèmes et de shampoings et même d'huiles de moteur.

Après la préparation des sachets préformés, un vérin compact ADNGF de Festo les achemine vers le poste de remplissage. La quantité de remplissage adéquate est ensuite déterminée en fonction des souhaits du client, à l'aide d'un débitmètre électromagnétique ou massique ou d'une pompe de dosage. À la station suivante, les bouchons sont vissés sur le sachet. Le module pivotant Festo DSM-B transporte les sachets préformés remplis et fermés sur une bande transporteuse.

IO-Link en action

Le terminal de distributeurs VTUG commande toutes les fonctions pneumatiques de la SF102. Petit et compact, il offre un débit puissant et intègre la technologie IO-Link. La simplicité du câblage des capteurs et des actionneurs, à l'aide de câbles standard non blindés utilisant IO-Link, permet de réduire les frais de matériaux, la charge logistique et le temps nécessaire. La technique de raccordement simplifie ainsi l'installation.

« Cette technique de raccordement moderne permet à Festo de valoriser nos machines d'emballage de manière déterminante et de faire un pas de plus en direction de l'Industrie 4.0 » déclare Pierre Gualino, assistant du responsable développement. Pour le traitement de l'air comprimé, les unités de conditionnement de la gamme MS de Festo sont dotées de filtres à charbon actif, de filtres fins et de filtres ultra-fins pour le contact direct avec les produits alimentaires. Les machines de Thimonnier disposent ainsi de l'équipement idéal pour garantir une qualité optimale des denrées alimentaires.

Des sachets aux tailles diverses

Pour les sachets de plus grande taille jusqu'à 5 litres, c'est la machine THD400 qui est mise en œuvre. Elle remplit et ferme les Doypacks® et autres sachets préformés par soudure sur un carrousel à quatre postes. Au niveau de la station de chargement, des préhenseurs Festo de type HGPL saisissent les sachets sur le porte-pièces pour les transporter jusqu'au poste d'ouverture. Les sachets y sont ouverts par air comprimé. La station suivante s'occupe du remplissage.

Le positionnement exact de la canule de dosage est assuré par l'EPCO, un vérin électrique Festo. Au niveau de la dernière station, les sachets sont soudés et envoyés sur une bande transporteuse. L'EPCO est piloté par le contrôleur CMMO et intégré via IO-Link. Sur le modèle THD400 également, le terminal de distributeurs VTUG avec IO-Link pilote le mouvement pneumatique.

Capteurs et actionneurs intelligents

En tant que connexion intelligente, les capteurs et actionneurs IO-Link s'avèrent parfaits pour Industrie 4.0 : les diagnostics complexes peuvent être transférés de manière rapide et normalisée et permettent de mettre en œuvre des concepts de surveillance d'état. De plus, Festo propose de nombreux dispositifs IO-Link : différentes familles de capteurs ainsi que des actionneurs, des terminaux de distributeurs, des actionneurs électriques et des contrôleurs de moteurs pas à pas.

« Grâce à l'assistance d'un partenaire d'automatisation comme Festo, nous restons toujours à la pointe des connaissances actuelles dans les domaines de la mécatronique et de l'Industrie 4.0 », déclare Sylvie Guinard, Directrice de l'entreprise. Et elle poursuit : « Nos machines sont polyvalentes et disposent d'une interface Homme-machine intuitive, elles consomment de moins en moins d'énergie, leur entretien est de plus en plus rapide et elles réduisent les coûts du processus. »

Thimonnier

11 avenue de la Paix
69650 St. Germain au Mont d’Or
France

www.thimonnier.fr

Domaine d'activité : développement et fabrication de remplisseuses/conditionneuses pour sachets Doypack et autres sachets en plastique

  1. Cet article a été publié dans le magazine clients Festo trends in automation 2.2017
  2. Images : Lotfi Dakhli
Vue d'ensemble