AirJelly

AirJelly

Premier objet volant intérieur à entraînement péristaltique 

Pour que ses mouvements se rapprochent le plus possible du modèle biologique, l'AirJelly dispose de huit tentacules adaptatives. Celles-ci absorbent la force de l'entraînement électrique et permettent aux méduses artificielles de flotter selon le principe de la nage à réaction. Mais contrairement à son modèle naturel, l'AirJelly ne glisse pas dans l'eau, mais se déplace dans l'air.

En plus de l'entraînement central, le corps comprend également les batteries ainsi qu'un ballonnet rempli d'hélium, qui garantit la flottabilité nécessaire. À ce jour, l'entraînement d'un tel ballon par un mouvement péristaltique est encore inconnu dans l'histoire de l'aéronautique.

  • AirJelly
  • AirJelly
  • AirJelly