Les détectives de l'énergie

Article du 25 avril 2014 

L'alliance « Green Carbody Technologies » et les potentiels d'économie dans la construction de carrosseries

Dans la production automobile, un bon quart de l'énergie utilisée  revient à la fabrication de la carrosserie. Dans l'alliance d'innovation « Green Carbody Technologies », 60 « détectives de l'énergie » issus de l'économie et de l'industrie se sont réunis pour diviser cette consommation par deux. En coopération avec ses partenaires d'un projet partiel, Festo a analysé la consommation d'énergie de l'air comprimé dans la construction des carrosseries.

La consommation d'énergie à la loupe

À ce jour, la chaîne de processus de la production et la distribution jusqu'à l'utilisation de l'air comprimé n'avait pas encore été considérée dans son ensemble. Aussi les données de toute la chaîne d'air comprimé dans un hall de production ont-elles fait l'objet de mesures et d'une analyse approfondie : Quelle est la conception des compresseurs ? La distribution d'air comprimé subit-elle des pertes ? Combien d'énergie nécessitent les différents composants pneumatiques, de la soupape aux pinces de soudage servopneumatiques ? En disposant des données provenant des mesures, les partenaires du projet possédaient de premiers indices qui leur ont permis de trouver des approches pour des mesures d'amélioration.

Développement de trois outils logiciels

Des outils logiciels, qui permettent de regrouper les innombrables données saisies au niveau des halls, des installations et des composants, constituent une autre aide importante pour augmenter l'efficience énergétique. En coopération avec les partenaires du projet de recherche, Festo a développé trois outils de simulation :

1. Le premier outil permet de considérer la production et la distribution d'air comprimé dans son ensemble et d'en concevoir une planification optimale.

2. Le deuxième évalue la consommation d'énergie et calcule le coût total sur le cycle de vie des installations (Total Cost of Ownership, abrégé TCO).

3. Le troisième outil de simulation sert de plate-forme d'intégration pour permettre l'échange des données de planification sur la technique d'air comprimé au moyen de différents logiciels d'application.

Jusqu'à 35 % d'économie

Les gros consommateurs énergivores ont été identifiés : dans la fabrication des carrosseries, les constructeurs automobiles peuvent économiser jusqu'à 35 % d'énergie dans la chaîne d'air comprimé. Ce potentiel est facile à mettre en œuvre dans la nouvelle planification d'installations. Un guide de planification développé au cours de ce projet propose une liste des mesures : par exemple, comment choisir les composants appropriés aux applications, comme dimensionner au mieux un compresseur, comment profiter de la chaleur perdue ou comment optimiser la distribution d'air comprimé.

Économie de 2 232 mégawattheures dans l'usine de référence

Dans le cadre du projet de recherche, on a défini une usine de référence, c'est-à-dire un site de production moyen, standardisé pour les calculs. Certes, dans l'usine de référence, l'air comprimé dans la construction des carrosseries ne représentait que 3,7 pour cent de la consommation totale en énergie. Mais le potentiel d'énergie correspond toutefois à une consommation annuelle de 2 232 mégawattheures et à un équivalent CO2 de 1 257 tonnes par an – le travail des détectives de l'énergie a servi à quelque chose !