Suspendu par une température

Article du 28 février 2014 

SupraMotion 2.0

« Toujours rester cool ! », telle est la devise des supraconducteurs. Au-dessous de températures situées dans les profondeurs négatives (env. -180 °C), ces matériaux présentent des propriétés particulières : ils perdent tout à coup leur résistance électrique et peuvent emmagasiner le champ d'un aimant permanent dans un écart prédéfini, de sorte que l'aimant flotte au-dessus du supraconducteur. Festo profite de la deuxième propriété sur ses plates-formes de recherche sur la supraconduction. Ils montrent les possibilités d'application que la technologie pourrait offrir à l'avenir pour la technique de l'automatisme.

En 2013 déjà, Festo a présenté à Hanovre de premiers potentiels et domaines de recherche en matière de technologie de l'automatisation. Avec ses trois éléments actuels (SupraHandling 2.0, SupraShuttle et SupraChanger), Festo a continué à développer ces idées. Sous le titre « SupraMotion 2.0 », ils présentent à la Hannover Messe 2014 le mouvement linéaire et rotatif d'objets en suspension dans toutes les directions et dans toutes les positions.

SupraHandling 2.0 : mouvement linéaire dans trois positions
SupraHandling 2.0 : mouvement linéaire dans trois positions

SupraHandling 2.0 : mouvement linéaire dans trois positions

Avec SupraHandling 2.0, un chariot en suspension se déplace sur deux rails magnétiques de 2,5 mètres de long. Le chariot est équipé de trois cryostats (récipients de froid) à supraconducteurs. Le système complet peut être tourné de 180 degrés sur son axe longitudinal et montre que le chariot peut également bouger en sustentation dans le sens vertical ou sur la tête. SupraHandling 2.0 démontre ainsi un positionnement stable sans contact qui pourrait permettre par exemple le transport en sustentation d'objets en cours de production.

SupraShuttle : flotter et bouger dans tous les sens
SupraShuttle : flotter et bouger dans tous les sens

SupraShuttle : flotter et bouger dans tous les sens

Avec le SupraShuttle, Festo présente le mouvement d'un objet en sustentation dans toutes les directions ainsi que, pour la première fois, la manipulation du cryostat avec le matériau supraconducteur. Celui-ci est transmis par un système d'axes horizontal à un second, perpendiculaire au premier. De plus, l'élément démontre que des objets en sustentation peuvent être introduits tout simplement dans des locaux hermétiques. Cette fonction est utile par exemple pour des applications traitant des gaz ou du vide.

SupraChanger : une rotation contrôlée
SupraChanger : une rotation contrôlée

SupraChanger : une rotation contrôlée

Première : avec SupraChanger, une application transfère de manière contrôlée et sans contact un mouvement de rotation sur des aimants en sustentation grâce à la supraconduction. L'élément présente cet effet dans trois applications alternant automatiquement : une centrifugeuse, un mélangeur et une table de commutation ronde en sustentation. Un domaine d'application future de ces applications pourrait être l'automatisation de laboratoires, où plusieurs étapes de traitement successives sont souvent effectuées sur un même objet.

Un refroidissement électrique de haute efficacité énergétique

Les trois nouvelles applications utilisent des unités de refroidissement électriques à cryostats. Pour maintenir la température, elles ne requièrent que douze watts pour chaque croystat. Les éléments sont commandés de manière décentralisée et ne nécessitent aucune technique de régulation pour la sustentation des objets.

Des applications diversifiées

Des positionnements à grande efficacité énergétique, stables et à sustentation, qui peuvent se passer de toute technique de mesure ou de régulation complexe, constituent des applications imaginables dans la technique d'automation de demain. De même, les supraconducteurs permettent de faire traverser des objets à travers des murs dans des locaux fermés et dans toutes les positions. La manipulation sans contact est demandée partout où des installations doivent pouvoir être nettoyées facilement ou lors de l'exploitation comme dans l'automation en laboratoire, la technique médicale ou l'industrie alimentaire.

À partir du 27 mars 2014, vous trouverez de plus amples informations sur les nouveaux projets de supraconducteurs en suivant