Comparaison des technologies

Le mélange fait la différence  

Comparaison des technologies

Qu'est-ce qui est plus efficace en énergie : l'électrotechnique ou la pneumatique ? Quels sont les avantages d'une technologie par rapport à l'autre ? Dans l'interview, Daniel Ditterich explique le point de vue actuel et comment les deux technologies peuvent fonctionner ensemble.

Daniel Ditterich

Daniel Ditterich
Innovation and Technology Management chez Festo

« Pour trouver une solution optimale, il faut toujours reconsidérer la situation sous un nouvel angle. »

Monsieur Ditterich, quelle est votre approche technologique et quelle est votre réponse à la question : l'électrotechnique ou la pneumatique ?

L'électrotechnique ou la pneumatique ? Noir ou blanc ?  Vélo ou voiture ? La plupart des décisions dépendent de l'application ou de l'utilisation respective. Personne ne choisira le vélo pour partir en vacances dans le Midi. De même, cela ne sert à rien d'apporter une réponse générale à la question « Électrotechnique ou pneumatique ». Il faut toujours reconsidérer la situation pour trouver une nouvelle situation optimale.

L'avantage de Festo est que vous disposiez des deux technologies et que toutes deux sont disponibles, n'est-ce pas ?

C'est vrai. Dans les deux domaines, Festo dispose d'une très large gamme de produits. Nous pouvons donc, également en vue des deux alternatives, considérer l'application de façon compétente et neutre en termes de technologie et présenter plusieurs options au client.

Les installations énergétiquement efficaces augmentent la productivité, diminuent les coûts et ménagent les ressources – et deviennent ainsi toujours plus importantes pour les exploitants. De nombreux clients nécessitent un soutien systématique.
Les installations énergétiquement efficaces augmentent la productivité, diminuent les coûts et ménagent les ressources – et deviennent ainsi toujours plus importantes pour les exploitants. De nombreux clients nécessitent un soutien systématique.

Concrètement : que recommandez-vous à un constructeur qui s'attaque à une tâche de manutention typique ?

Il est essentiel de connaître le mieux possible l'application. La première question est donc : quelles sont les tâches à accomplir ? Ensuite, il faut se consacrer aux fonctions exigées : S'agit-il simplement de mouvements ou est-ce que des processus de pression et de maintien entrent en jeu où des forces sont exercées ? Dans ce dernier cas, il s'agit souvent d'un dispositif pneumatique, car ici, une force doit être exercée en position finale sans consommation d'énergie supplémentaire. Dans une application sans fonction de maintien en position finale en présence de mouvements horizontaux prolongés, l'électrotechnique peut s'avérer plus appropriée.

Quel point de vue domine actuellement : concernant les nouveaux produits, les clients tiennent-ils plutôt compte des coûts que de l'écologie ?

Ces dernières années, le point de vue de l'écologie est devenu de plus en plus important pour bon nombre d'applications et de clients, pour des raisons d'image ou de prise de conscience quant à l'environnement. Souvent, ce sont néanmoins les coûts qui priment. Selon nous, il faut tenir compte des deux. Pour ce qui concerne les coûts, nous essayons de faire comprendre que cela n'a pas de sens de se pencher uniquement sur les coûts d'acquisition ou d'énergie. Par contre, il est plus efficace de considérer les frais d'ensemble et l'entourage.

Quels sont les plus grands risques selon vous ?

Bien trop souvent, une image erronée des deux technologies est encore donnée ou seuls certains aspects d'une technologie sont mis en avant. Cela conduit souvent à des connaissances unilatérales et crée une image incomplète des entraînements électriques ou pneumatiques. La combinaison efficace des deux possibilités n'est souvent pas prise en compte. C'est pourquoi nous nous penchons sur les questions individuelles du client et considérons de façon neutre toutes les approches de solutions pour le laisser choisir au final.  Les raisons financières, d'efficacité et écologiques s'accompagnent d'autres facteurs que nous évaluons et dont nous tenons compte avec le client.

Combiner les meilleures propriétés des entraînements électriques et pneumatiques est parfois la meilleure solution.
Combiner les meilleures propriétés des entraînements électriques et pneumatiques est parfois la meilleure solution.

De quels facteurs s'agit-il ? Avez-vous un exemple tiré de la pratique ?

Une laverie sépare et trie le linge avec une installation pneumatique. Deux variantes judicieuses ont résulté du profil d'exigences : une installation avec des entraînements électriques et une à entraînements pneumatiques. Malgré une éventuelle économie d'énergie avec l'utilisation de l'électrotechnique, la laverie a opté pour l'installation pneumatique. Ce choix était dû à une raison assez simple mais efficace : en cas de panne, un collaborateur peut toujours remettre l'installation en marche. Avec un entraînement électrique, cela ne serait pas possible. Personne n'ose intervenir sur un système électrique. Ces applications nous prouvent toujours à quel point chaque application est individuelle et qu'il n'existe pas de solution universelle.

Le message est donc : il n'y a pas de solution idéale ?

Tout à fait, car il s'agit d'étudier de très près chaque cas individuel. Seule l'application ou l'utilisateur décide de la bonne technologie.

Que pensez-vous de la combinaison des propriétés des deux technologies ?

C'est une très bonne chose. Lors de la spécification des tâches pour une machine de conditionnement, nous nous sommes basés sur nos connaissances en matière d'application et notre gamme de produits de technique d'automatisation pneumatique et électrique. Pour cette application, le produit est déposé sur un convoyeur qui le transporte vers un deuxième convoyeur pour ensuite être redéposé avec un emballage. Un mouvement horizontal s'effectue alors en combinaison avec un mouvement vertical. Nous avons analysé les trois variantes pour cette application : pneumatique, électrique ou pneumatique-électrique. La combinaison des technologies à partir d'un entraînement pneumatique-électrique s'est avérée la combinaison idéale en termes d'efficacité, de coûts, de flexibilité et de performance.

Merci beaucoup pour cet entretien, Monsieur Ditterich !