Saisir et déplacer en sustentation

Article du 26 février 2016 

Saisir et déplacer en sustentation avec des supraconducteurs : SupraMotion 2016

Un chariot de transport glisse sans contact au-dessus d'une surface d'eau, une pince en sustentation tient une baguette puis la relâche, et une rondelle magnétique traverse un tube rempli de liquide : les nouveaux projets SupraMotion, que Festo va présenter au cours du Salon de Hanovre 2016, montrent de nouveau des possibilités d'application passionnantes pour la technologie des supraconducteurs.

Les supraconducteurs sont des matières qui, au-dessous d'une certaine température (env. -180 °C), sont capables de « geler » le champ d'un aimant permanent à une distance définie et ainsi de le faire flotter. L'espace reste stable dans n'importe quelle position spatiale – même à travers des murs ou des liquides.

SupraJunction : remise à l'horizontale

Le système exposé SupraJunction profite de cet effet pour faire flotter deux plaques supports au-dessus des supraconducteurs, et ce grâce aux deux rails magnétiques disposés sous les plaques. Les porte-objets en sustentation transportent de petits récipients en verre sur un circuit circulaire qui les fait passer au-dessus d'un bassin plat rempli d'eau et à travers des sas. Ils sont remis par un élément supraconducteur (récipient de réfrigération à supraconducteurs) d'un système de transport à l'élément suivant d'un autre système. Par cette remise sans contact, un électroaimant tire la plaque dans le sens d'action des rails magnétiques sur les cryostats suivants (récipient de réfrigération). Pour la première fois, cette remise est également possible dans le sens horizontal.

 
L'avantage de la technologie à supraconducteurs : Ainsi, le système porteur et la technique d'automatisation peuvent être complètement séparés l'un de l'autre, ce qui protège les composants contre les salissures – idéal pour une application dans l'industrie de l'emballage, l'automatisation des laboratoires, la technique médicale, la branche alimentaire ou pharmaceutique

SupraGripper : une saisie en sustentation
SupraGripper : une saisie en sustentation

SupraTube : rotation dans un tube fermé

Le projet SupraTube montre comment faire exécuter un mouvement de l'extérieur et sans contact à un objet se trouvant dans un tube rempli d'un liquide. Un cryostat à supraconducteurs est placé aux deux extrémités du tube. À l'intérieur du tube vertical se trouve un palet magnétique qui est disposé à environ cinq millimètres au-dessus des deux cryostats et suspendu au début sous le cryostat du haut. Un anneau magnétique placé autour des cryostats met les cryostats en rotation, mouvement de rotation qui est transmis à l'aimant en sustentation dans le tube. Celui-ci, repoussé du cryostat par une impulsion électrique, redescend en un mouvement circulaire. Il est récupéré et centré à l'extrémité inférieure par le supraconducteur de l'autre cryostat.

On pourrait par exemple appliquer un mouvement rotatif sur le contenu d'un réservoir fermé (par exemple des substances dangereuses ou des gaz explosibles) ou le faire traverser de manière ciblée par un objet.

SupraTube : rotation dans un tube fermé
SupraTube : rotation dans un tube fermé

Une réfrigération électrique régulée

Avec les trois systèmes SupraMotion actuels, Festo élargit encore une fois la gamme des formes de stockage et de déplacement présentées jusqu'à ce jour. Les trois applications disposent de radiateurs à régulation électrique d'une puissance maximale de 80 watts, de sorte que la température de réfrigération requise peut être adaptée très précisément aux exigences du système.