La bonne farce !

Article du 27 janvier 2017 

La technique d'automatisation facilite le farcissage d'antipasti

Les poivrons, piments et olives farcis sont les grands classiques des entrées méditerranéennes. Ces délices doivent être frais et savoureux, mais également un régal pour les yeux. De nos jours, les marchés alimentaires regorgent de spécialités d'antipasti les plus variées. Jusqu'à présent, le farcissage des petits délices était un travail purement manuel - un réel investissement de temps et de coûts. La technique d'automatisation facilite et accélère désormais ce processus.

Même si de nombreuses étapes de travail sont déjà automatisées dans la production alimentaire industrielle, le farcissage d'antipasti reste un travail manuel. Des artisans expérimentés atteignent jusqu'à 1 000 antipasti par heure, mais il s'agit d'une opération éprouvante qui, en raison des processus manuels, exige un soin hygiénique particulier. Chaque aliment doit être saisi individuellement à la main, puis farci avec du fromage frais. Les producteurs alimentaires doivent travailler rapidement et, surtout, en parfaite conformité avec les normes d'hygiène.

Farcissage et nettoyage automatiques

C'est pourquoi l'entreprise de constructions mécaniques Karb Maschinenbau GmbH, avec le soutien de Festo, a développé une installation qui farcit automatiquement les poivrons, les tomates ou les piments. Il suffit aux ouvriers de fixer les fruits ou le légume à des filières de farcissage. Le reste, c'est la machine équipée de composants d'automatisation qui s'en occupe. Ainsi est-il possible de réaliser jusqu'à 14 500 antipasti par heure. Comme l'industrie alimentaire est soumise non seulement au facteur vitesse, mais aussi à des réglementations rigoureuses en termes d'hygiène, l'installation dispose d'un programme de nettoyage automatique. Au lieu de fromage frais, c'est de l'eau mélangée à un détergent qui rince les conduites.

La technique d'automatisation facilite le farcissage d'antipasti

Vingt poivrons d'un coup

Éléments centraux de la machine, des vérins électriques aspirent du fromage frais dans une sorte de seringue pour le refouler ensuite dans l'aliment. Ainsi, vingt aliments sont remplis d'un coup. Comme les espaces creux des poivrons, piments et Cie ne présentent jamais la même taille, l'installation reconnaît le niveau de remplissage de chaque aliment grâce à des capteurs sophistiqués et attend que le dernier aliment soit rempli à ras-bord avant de les déposer tous en même temps sur un convoyeur.

La technique d'automatisation facilite le farcissage d'antipasti

Cette technologie a permis d'augmenter de plus de 3,5 fois la vitesse de production. Désormais, les experts mécaniques de Karb étudient avec Festo la prochaine étape qui doit automatiser les processus d'alimentation et d'emballage.