TentacleGripper

TentacleGripper

Saisie sur le modèle des tentacules de la pieuvre 

La pieuvre est une créature fascinante. Comme elle n'a pas de squelette et qu'elle n'est constituée pratiquement que de muscles, elle est extrêmement flexible et mobile. De ce fait, elle est capable non seulement de nager avec agilité dans toutes les directions, mais aussi de saisir les objets les plus divers en épousant leur forme. C'est ce phénomène que s'approprie désormais le TentacleGripper.

 

Combinaison unique entre adhérence et dépression

Le manipulateur présente une structure souple en silicone pilotée par un système pneumatique. Lorsqu'on y applique de l'air comprimé, le tentacule se replie et peut envelopper l'objet tout en douceur et en épousant sa forme.

Tout comme son modèle naturel, l'intérieur du tentacule en silicone est doté de deux rangées de ventouses. Tandis que les petites ventouses à la pointe du manipulateur ont une action passive, on peut appliquer un vide sur les grandes, afin que l'objet adhère sûrement au manipulateur. Ainsi, le TentacleGripper est en mesure de saisir et de tenir une multitude de formes les plus diverses.

  • TentacleGripper

    Système entier sans danger : le TentacleGripper sur le BionicMotionRobot

  • TentacleGripper

    Réalisation technique : l'intérieur du tentacule artificiel

  • TentacleGripper

    Variantes d'application diversifiées : le manipulateur flexible sur le BionicCobot

  • TentacleGripper

    Saisie en douceur d'objets et formes les plus divers

  • TentacleGripper

    Cinématique pneumatique avec force de maintien à base de vide

Potentiels d'utilisation dans la coopération sûre entre l'homme et le robot

Par sa matière souple, le tentacule artificiel permet une saisie sûre et en douceur. Mais en plus, il répond aux critères rigoureux d'un composant de la robotique douce et offre ainsi d'énormes potentiels pour les locaux de travail collaboratifs de demain.

C'est pourquoi Festo teste le manipulateur sur deux robots pneumatiques en construction légère, qui ont également été développés dans le Bionic Learning Network : le BionicMotionRobot et le BionicCobot. Les deux robots sont parfaitement souples et leur cinématique peut être raidie en continu, permettant ainsi une interaction directe avec l'homme. Même en cas de collision, ils ne constituent aucun danger et ne doivent pas être blindés par l'exploitant comme les robots d'usine classiques.