Dr. Melzer au comité d’orientation, plate-forme Industrie 4.0

Le président du comité directeur de Festo prend la relève de Bernd Leukert 

Passage du relais : Bernd Leukert de SAP (à gauche) remet la direction de la plate-forme Industrie 4.0 au président du comité directeur de Festo, Dr. Frank Melzer (à droite)

Le président du comité directeur chez Festo Dr. Frank Melzer assure la direction du comité d’orientation de la plate-forme Industrie 4.0 en vue de la numérisation de l’économie en Allemagne. Il prend ainsi la relève du président du comité directeur SAP Bernd Leukert. Le passage du relais a eu lieu le 4 décembre 2018 lors du Sommet du numérique à Nuremberg.

« Je me réjouis de prendre la présidence, dit M. Melzer et je remercie M. Leukert de sa collaboration fructueuse. Il a présidé le comité d’orientation avec engagement et a contribué de façon notoire au succès de la plate-forme par la promotion et la mise en œuvre de centres d’essai innovateurs pour les entreprises. » « Je souhaite miser sur le développement technologique. Sur le perfectionnement de systèmes décentralisés, autonomes et de l’IA qui sont d’excellents outils pour optimiser les processus de production industrielle à l’avenir. La qualification et la formation continue de la main-d'œuvre qualifiée seront d’autres priorités. La numérisation fait progresser plus vite les changements de compétences que toute modification industrielle dans le passé. »

Dr. Frank Melzer préside la société Festo AG & Co. KG depuis le 1er octobre 2017. Titulaire d’un doctorat en génie mécanique, il assure la direction de la section Product and Technology Management, dont font entre autres partie les domaines Digital Business ainsi que Corporate Research and Innovation.

Festo engagée dans la plate-forme Industrie 4.0

Depuis la création de la plate-forme Industrie 4.0, Festo est engagée dans le comité pour la recherche et dans plusieurs groupes de travail. Les experts s’investissent notamment dans les domaines des architectures de référence, des normes, de la sécurité des systèmes interconnectés et de la qualification.

Shell d’administration pour l'Industrie 4.0

Entre autres, Dr. Michael Hoffmeister, Executive Expert dans le domaine Digital Business chez Festo, a participé de façon décisive au concept du shell d’administration au sein du groupe de travail « Architectures de référence, normes et normalisation » de la plate-forme Industrie 4.0. À cet effet, le document « Details of the Administration Shell » a été publié pour le salon SPS IPC Drives fin novembre. Le shell d’administration est si important car il permet de faire abstraction des appareils et autres assets et autorise l’accès à leurs données et autres fonctionnalités d’une façon uniforme et contrôlée. Un asset peut être un capteur individuel ou une ligne de production complète. Le shell d’administration décrit l’asset via des modèles partiels qui sont complémentaires. Chaque modèle partiel représente à chaque fois un aspect individuel.

Photo de groupe avec la Chancelière : Angela Merkel a ensuite invité à déjeuner les experts du Sommet du numérique.
Photo de groupe avec la Chancelière : Angela Merkel a ensuite invité à déjeuner les experts du Sommet du numérique.

La plate-forme Industrie 4.0

La plate-forme Industrie 4.0 est le réseau central en Allemagne en faveur de la transformation numérique dans la production. L’alliance formée par la politique, l’économie, la science, les syndicats et les associations se compose de plus de 300 acteurs qui s’engagent activement dans la plate-forme. La plate-forme soutient les entreprises allemandes, en particulier celles de taille moyenne, dans la mise en œuvre de l’Industrie 4.0. Elle fait notamment connaître des exemples pratiques de l’Industrie 4.0 existants et assure leur propagation. De plus, avec des recommandations d’action concrètes, elle donne des impulsions et attire l’attention sur des offres de soutien et des environnements de test. Les nombreuses coopérations internationales de la plate-forme soulignent son rôle important dans les débats internationaux au sujet de l’Industrie 4.0.

Sommet du numérique

Le Sommet du numérique du Ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie se consacre une fois par an aux idées, tâches et concepts en vue de renforcer la position de l’Allemagne sur le marché en ce qui concerne la transformation numérique. Le sommet 2018 a eu lieu à Nuremberg sous la devise « Intelligence artificielle – une clé pour la croissance et la prospérité ». Les représentants de la politique, de l’économie, de la science et de l’enseignement ont discuté des défis et des chances de la numérisation. Jusqu’en 2017, le Sommet du numérique était encore appelé Sommet national de l’informatique. Le nouveau titre est dû au fait que la numérisation concerne à la fois les prestataires et les utilisateurs, depuis l’Industrie 4.0 à l’économie culturelle et créative.