Des vêtements chics en un rien de temps

Article du 29 novembre 2019 

Technique d'automatisation, production textile

Filage, tissage, couture de tissus, ajout de boutonnières et de coutures décoratives : la création des chemises, blouses, robes etc. est précédée d’une multitude très complexe et laborieuse d’étapes de travail en amont. La technique d'automatisation permet une fabrication de vêtements rapide et de grande qualité.

Avant, arrière, manches, col, etc. : les vêtements sont souvent constitués de plus de 20 pièces différentes. De la fabrication du fil jusqu’à la couture du dernier bouton, il faut une multitude d’étapes complexes et laborieuse, dont une grande partie s’effectue encore à la main. À l’aide de la technique d'automatisation, le processus de fabrication peut être accéléré avec pour résultat une qualité élevée. Ceci est primordial, car les prix pour les textiles sont en chute libre alors que les clients exigent des vêtements de haute qualité. Par conséquent, la pression concurrentielle exercée sur les fabricants est extrême.

La technique d'automatisation au service des employés du textile

Il y a 200 ans, les ouvriers du textile devaient encore introduire manuellement la laine en vrac dans une broche et faire tourner le rouet avec les pression et vitesse correctes. Aujourd’hui, ces travaux sont par exemple effectués par des machines à filer à air entièrement automatiques. Lors du filage à air, également appelé filage à jet d’air, le processus s’effectue avec de l’air comprimé. Un manteau de fibres torsadées est ainsi généré qui entoure fermement un noyau de fibre. Le fil devient ainsi très résistant à la déformation et a une surface homogène.

Pour la fabrication de boutonnières également, la technique d'automatisation est d’une grande aide pour les employés du textile. Via un pupitre de commande sur la machine, ils peuvent régler la forme et la longueur, ce qui leur évite l’étape fort laborieuse de prendre les mesures. Ensuite, les ouvriers doivent seulement encore guider le tissu et la machine coud la forme adaptée sur un vêtement, coupe le tissu entre les deux coutures – une nouvelle boutonnière est formée.

La machine à boutonnière à œillet 581 de la société Dürkopp Adler est la plus rapide de sa catégorie, il lui faut moins de quatre secondes pour une boutonnière. Parmi ses composants : des électrodistributeurs VUVG de Festo.
La machine à boutonnière à œillet 581 de la société Dürkopp Adler est la plus rapide de sa catégorie, il lui faut moins de quatre secondes pour une boutonnière. Parmi ses composants : des électrodistributeurs VUVG de Festo.

Des composants robustes et précis

L’industrie textile est majoritairement implantée en Asie, notamment dans les pays tropicaux. Le climat y est chaud et humide et l’environnement souvent poussiéreux, si bien que les composants dans les machines se doivent d’être robustes. Notamment les composants pneumatiques sont très durables et résistent aux influences environnementales comme l’humidité et les variations de température.

Lors de la transformation des vêtements, une précision sans faille est également très importante pour éviter les coutures défaites ou les boutonnières de travers. Ici, la pneumatique est la bienvenue. Grâce à sa haute densité énergétique, elle est à la fois rapide et très précise.

Le programme de base de Festo

Dans le cadre de son programme de base, Festo propose une multitude de composants pneumatiques pour l’industrie textile. Les 2 200 pièces au total couvrent tous les niveaux de la chaîne d'asservissement pneumatique et électrique – depuis le conditionnement de l'air comprimé via des distributeurs, des vérins, jusqu’aux accessoires comme les tuyaux et raccords correspondants.

À côté de la livraison des composants standard, les constructeurs de machines en série exigent souvent aussi des unités complètes, qui comportent déjà plusieurs composants prémontés. Cela leur permet de se concentrer davantage sur le perfectionnement de la technologie de leurs machines. Festo intervient ici également, pour que la technique d'automatisation puisse servir encore davantage à l’avenir.