Biopsies prostatiques plus précises via une sonde robotique

Article du 25 juin 2021 

Biopsie

Selon les estimations de l’American Cancer Society, environ un homme sur neuf se verra diagnostiquer un cancer de la prostate à un moment donné de sa vie. Avec un système robotique utilisé dans les appareils IRM, les biopsies de la prostate peuvent être réalisées avec une grande précision. Font également partie du système : les actionneurs pneumatiques et les commandes.

Le cancer de la prostate est l’un des types de cancer les plus fréquents chez l’homme. L’American Cancer Society estime qu’il y a eu environ 192 000 nouveaux cas aux États-Unis rien que l’année dernière. Les chances de guérison augmentent généralement si le cancer est détecté à un stade précoce : le traitement est alors plus efficace, présente moins d’effets secondaires et coûte moins cher.

Actuellement, les chirurgiens s’appuient souvent sur des images échographiques pour prélever des échantillons de la prostate, mais celles-ci ont une résolution relativement faible. C’est pourquoi les urologues effectuent des biopsies systématiques et aléatoires comprenant 12 à 16 échantillons. Ils sont prélevés dans différentes parties de la prostate pour mieux circonscrire la tumeur.

Localisation précise avec le système de robot télécommandé RCM

Le système robotique Remote Controlled Manipulator (RCM) de la société néerlandaise Soteria Medical BV facilite grandement la localisation et l’échantillonnage. La procédure se déroule dans une unité d’imagerie par résonance magnétique (IRM), qui fournit des images beaucoup plus précises que les ultrasons. Un composant important du RCM est également son système logiciel. Il compare les images actuelles de la zone affectée avec les scans de diagnostic précédents.

Le système robotique RCM de Soteria Medical est utilisé dans les appareils d’IRM pour prélever des biopsies de tissu tumoral dans la prostate d’un patient.
Le système robotique RCM de Soteria Medical est utilisé dans les appareils d’IRM pour prélever des biopsies de tissu tumoral dans la prostate d’un patient.

Pendant l’opération, cinq moteurs déplacent l’aiguille à l’endroit exact. Le chirurgien utilise ensuite les images IRM pour l’insérer en toute sécurité dans la prostate, avec une grande précision, afin de prélever des échantillons de tissu pour un examen plus approfondi.

Pas de métal et un espace limité – les défis de la conception

Pour éviter toute interférence avec la machine IRM, le système robotique ne doit pas contenir de métal. Il doit également être suffisamment compact pour pouvoir être placé dans la machine IRM avec le patient.

Par conséquent, l’ensemble du RCM est constitué de plastiques de haute qualité compatibles avec l’IRM. Les moteurs sont des moteurs pas à pas pneumatiques en plastique, qui sont commandés par un terminal de distributeurs Festo de type MPA. En outre, la sonde du robot est reliée à l’unité de commande par des tubes pneumatiques. Cela signifie que l’unité de commande peut être installée dans la salle de contrôle de l’IRM pour gagner de l’espace.

Armoire de commande prête à être installée : Le terminal de distributeurs Festo de type MPA commande les vérins pneumatiques du système robotique.
Armoire de commande prête à être installée : Le terminal de distributeurs Festo de type MPA commande les vérins pneumatiques du système robotique.

Vidéo : Le système robotique RCM en service